- Le blog de Casanova-life - https://blog.casanova-life.com -

Smart building résidentiel…

Le Smart Building [1] Résidentiel vient de poser sa première pierre. Dans le prolongement de la description des colonnes de services [2] optique définies dans la norme XP-C 90486, le travail collectif des acteurs d’Objectif Fibre [3] a débouché en Novembre 2018 sur l’ingénierie d’un raccordement des services [2] généraux des immeubles neufs à un réseau en fibre optique mutualisé, pour permettre ainsi l’externalisation à très haut débit de données.

Casanova [4] a évidemment pris sa part dans ce travail d’évangélisation vers de nouveaux métiers et de nouvelles ingénieries d’infrastructure.

L’élément clé de cette ingénierie réside dans la présence d’un coffret d’interface positionné de préférence dans le local opérateur. A côté du point de raccordement d’immeuble, il est relié par deux liens d’abonnés optiques de 1 ou 4 brins selon la zone, au Point de branchement (PBo) le plus proche de la colonne FttH [5].

Le coffret d’interface permet de centraliser jusqu’à 2 box ou CPE internet à très haut débit, dédiés aux raccordements des services généraux de l’immeuble et dont le coût d’abonnement est à répartir dans les charges locatives ou de copropriétés. Le Coffret d’interface centralise les données de l’ensemble des services comme la chaufferie de l’immeuble, la batterie de boîtes aux lettres et à colis connectés, les ascenseurs, les alarmes techniques, les solutions de vidéo surveillance, de contrôle d’accès ou d’interphonie fonctionnant sous IP. Ces données sont transportées par des liaisons cuivre et externalisées à très haut débit sur le réseau optique. Au-delà, l’immeuble reste disposé pour le raccordement de services futurs nécessitant une interface de communication.

Cette ingénierie est également une économie de coûts importante pour le maître d’ouvrage dans le cadre de ses travaux, éliminant ainsi la juxtaposition des interfaces et autres modems de communication spécifiques à tel ou tel lot de services généraux.

Bien entendu, nous restons à l’aube d’une gestion centralisée et convergente des services de l’immeuble d’habitation, annonçant des ingénieries innovantes et la mutation du métier des intégrateurs vers de réels « Facility Managers » du bâtiment résidentiel. L’expérience montre cependant que l’innovation ne se réalise et ne s’accepte que d’étape en étape, pour une meilleure appropriation du changement par la filière du bâtiment. A suivre donc …

https://www.casanova-life.com/img/cms/fascicule-compl%C3%A9mentaire-final-BD.pdf [6]

Be Sociable, Share!
  • [13]
  • [14]
  • [15]
  • [16]